TROIS MÉTHODES SIMPLES POUR CONCEVOIR SES SUPPORTS DE COURS

TROIS MÉTHODES SIMPLES POUR CONCEVOIR SES SUPPORTS DE COURS

Conception Support de formation

Lorsqu’elle est effectuée correctement, la formation peut rendre les travailleurs plus efficaces. La production s’accroît, les revenus et les bénéfices augmentent et les coûts, le gaspillage et les inefficacités sont minimes. Toutefois, créer des supports de cours de qualité n’est pas facile, sans compter le niveau de compréhension de chaque participant ou encore la manière dont ils assimilent les informations. Voici donc trois méthodes simples qui vous aideront à concevoir des supports de cours pour formateur.

Capter et maintenir l’attention des interlocuteurs avec vos support de cours

Le but d’une formation, c’est de faire passer un message et s’assurer que celui-ci favorise le passage à l’action des participants. Pour ce faire, il faut maintenir leur attention tout au long de la formation en utilisant le bon support pour formateur. En effet, le cerveau humain peut assimiler un nombre important d’informations, mais en un temps limité. Les formateurs devront ainsi faire attention à ce qu’on appelle surcharge cognitive.

La méthode consiste ainsi à ajouter des éléments émotionnels dans les discours et le scénario pédagogique, afin de conscientiser vos apprenants. Le contenu visuel est le contenu le plus partagé sur Internet pour une raison. Seules 10% des informations que nous entendons ou lisons sont conservables. Cependant, lorsque de nouvelles informations sont associées à une image, la rétention monte en flèche à 60%.

Plusieurs ressources pour les formateurs confirment que pour présenter des informations compliquées et difficiles, il faudrait les présenter sous forme d’infographie. Même devant un article de plusieurs pages, le cerveau pourra mémoriser facilement les éléments mis en évidence (en gras ou en italique).

N’hésitez pas à utiliser de la musique, des images et des vidéos pour les garder concentrés. Attention toutefois, il faut que votre message soit le plus clair possible. Un seul élément perturbateur, comme une phrase inutile ou une vidéo « hors sujet » peut brouiller le message principal.

Rester simple, mais concis dans vos support de formation

Un support de formation pour formateur doit être simple, sans pour autant être banal. Les instructeurs essaient souvent de transmettre trop d’informations en une seule leçon, à la fois en classe et aux élèves, et c’est pareil pour certains formateurs. C’est une erreur, sachant que les gens n’ont pas le temps de couvrir chaque sujet jusque dans ses moindres détails.

Privilégiez les informations simples et faciles à suivre et éliminez les éléments inutiles qui saturent la formation à des proportions épiques. Assurez-vous que chaque renseignement est soigneusement planifié et utilisez des listes qui permettront aux participants de parcourir plus facilement le contenu et de se concentrer sur les points qui les intéressent vraiment.

Lorsque vous présentez les supports comme les graphiques, les illustrations, les textes et surtout des éléments assez complexes comme les équations, faites-le par étape. Lors d’une formation à distance, mettez en place un support de cours à télécharger et utilisez des phrases simples et bien construites. Si vous devez illustrer des images, placez ces derniers à côté de l’élément que vous souhaitez définir. Nous disposons des supports de formation pour formateur que vous pouvez télécharger ici sur notre site.

Pour les vidéos, il est plus pratique de les segmenter et faire en sorte que toutes les idées majeures soient compressées en moins de 6 minutes.

Privilégier la participation des participants durant la formation

Comment écrire un bon support d’apprentissage qui fera appel à la participation des apprenants ? L’inclusion d’une certaine forme d’exercice ou d’activité de groupe, liée au sujet en question, peut impliquer davantage les participants et s’assurer qu’ils restent concentrés sur la tâche. S’ils peuvent s’amuser un peu au début de la session de formation, ils peuvent être plus réceptifs aux points sérieux qui suivent.

En posant des questions aux participants à la formation ou en préparant par exemple des QCM, vous pouvez les impliquer directement. Non seulement cela les aide à rester sur la tâche, plutôt que de perdre leur concentration, mais cela rend le sujet plus mémorable après la session.

Enfin, discutez de votre expérience personnelle. Cela vous donne une plus grande crédibilité, ce qui signifie que tout le monde sera plus intéressé par ce que vous avez à dire. Vous pouvez consulter des librairies ou des sites de vente de supports pédagogique pour tirer un maximum d’avantages de cette méthode.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.